jeudi 4 janvier 2018

En ce moment chez Lili ...# 13









 
Première nouveauté de l'année avec l'ouverture d'un compte INSTAGRAM - https://www.instagram.com/leslecturesdelicorne/

Je remercie Choco qui m'a donné envie de m'inscrire sur ce type de réseau social, c'est un moyen de communication vraiment sympathique et original, et comme j'ai décidé de bannir définitivement Facebook, c'est un pis-aller étonnant qui fait appel à l'imagination et à l'esthétisme si on prend la peine de jouer le jeu et de préparer ses photos comme de véritables petites mises en scène !
Si vous passez par là et sur Instagram, n'hésitez pas à vous faire connaître.

Bigre - Mélo burlesque

UN SPECTACLE DE PIERRE GUILLOIS CO-ÉCRITURE AGATHE L'HUILLIER ET OLIVIER MARTIN-SALVAN

Je vous laisse lire le pitch, mais je dois déjà vous dire que cette pièce mérite le détour ! Ne sachant pas trop à quoi m'attendre, j'ai présumé qu'ayant reçu un molière, ce spectacle devait avoir de la densité et de la consistance ! et c'est le cas, c'est plein de trouvailles, d'effets spéciaux incroyables et d'une curieuse beauté ! Franchement, c'est drôle et la vie des citadins est parfaitement décortiquée, pour en extraire les meilleurs morceaux ! Un régal ! et je ne vous parle pas du final après le premier rappel, c'est à tomber sur le derrière !  Quand on pense qu'il n'y a pas une seule parole prononcée durant toute la pièce, on comprend encore mieux la qualité des comédiens, et leur talent a nous donner toutes sortes d'émotions ! GENIAL !

"Au dernier étage d’un immeuble sans façade vivent deux hommes et une femme dont le destin serait de tout rater. Mais bien, merveilleusement bien ! Ces bougres, enfants de Chaplin et de Tati, sont les héros d’un gigantesque succès théâtral, en tournée depuis 2014. Un mélo burlesque à voir en famille, drôle et bigrement beau !
Trois clowns sans nez rouge et sans mots cohabitent sous les toits de Paris. Chacun sa mansarde : la première immaculée, la seconde bordélique et la troisième plutôt coquette. De catastrophes en crises (de rire), on suit les tribulations de ces gens comme nous, qui tanguent et tentent de ne pas dégringoler (du toit). Chansons en yaourt et gags à la pelle, les sentiments s’affolent et les cœurs paniquent. Dans un ingénieux décor, une machinerie de trappes et de trouvailles, des acteurs virtuoses miment les hauts et les bas de nos émois et l’obscénité dérisoire de nos désirs. Les sketchs s’enchaînent et nous plongent dans un film muet à la Buster Keaton, où le cocasse fait sens. Maladroits mais délicats, ces voisins bêtement humains nous font rire de nos vulnérabilités et de nos solitudes.

A la fois spectacle burlesque et théâtre de mélodrame, BIGRE est une fresque citadine qui raconte par l’absurde la fragile beauté de notre profonde solitude."

informations sur le site de Pierre Guillois - https://www.pierreguillois.fr/Bigre.html

 


L'ADOPTION

TOME 1 - L’amour ne se vole pas. L’amour ne s’achète pas. L’amour se mérite.
Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c’est la vie de tous qui est chamboulée. Mais pour Gabriel, ce sera encore plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n’a jamais pris le temps d’être père. Des premiers contacts un rien distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d’imaginer.
TOME 2 - L’amour ne se vole pas. L’amour ne s’achète pas. L’amour se mérite.
Qinaya est repartie. Après l’arrestation de ses parents adoptifs pour enlèvement, elle a regagné son Pérou natal. Après un an et demi de recherches, Gabriel,
son « grand-père » de France, se rend à Lima pour la retrouver. Mais le vieux bourru va aller de désillusion en désenchantement, car en 18 mois, la petite a changé,
elle a grandi… et elle a oublié son séjour en France. Elle a oublié son « achachi », son grand-père…

Pour prouver à mon amie C'era que je me mets à la BD ! J'ai lu cette excellente histoire en 2 tomes qui m'a fait sourire et m'a émue. On passe par beaucoup de sentiments pour s'apercevoir que le bonheur est à portée de main et que les liens filliaux doivent être parfois redécouverts...  Cette histoire illustre de belles pensées à la façon d'un conte. J'adore les 3 gégé, qui m'ont fait penser aux vieux de la vieille, un grand classique avec Jean Gabin. Vous ne serez pas déçus, on passe un bon moment de lecture !


Réunion du comité polar pour la première partie à la fin du mois !

J'ai donc lu les 3 romans demandés Les infâmes de Jax Miller - Alex de Pierre Lemaître - Am stram gram de Arlidge et je finis actuellement je sais pas de Barbara Abel !  Le meilleur de cette série aura été pour moi ALEX de pierre Lemaître ! je ferai un petit compte rendu des avis recueillis

4 de couverture :
Le jour de la sortie en forêt de l'école maternelle des Pinsons, la petite Emma disparaît. Son institutrice Mylène finit par la retrouver à la nuit tombante dans une cavité. Piégée à son tour, l'institutrice parvient à hisser la fillette sur ses épaules, laquelle s'échappe et court rejoindre le groupe. Mais Mylène reste introuvable et Emma ne sait pas indiquer où se trouve sa maîtresse.


Il me reste aussi à terminer rapidement ce policier nordique afin de clôturer le challenge des 12 thèmes de A-Little-Bit-Dramatic

4 de couverture :
" Mauvaise publicité pour l'hôtel de luxe envahi par les touristes!
Le pantalon sur les chevilles, le Père Noël est retrouvé assassiné dans un sordide cagibi juste avant le traditionnel goûter d'enfants.
La direction impose la discrétion, mais le commissaire Erlendur ne l'entend pas de cette oreille.  Déprimé, assailli par des souvenirs d'enfance douloureux, il s'installe dans l'hôtel et en fouille obstinément les moindres recoins ..."




Mes prochaines lectures

La conspiration de la couronne, une lecture commune  avec Goupil pour le challenge de la Licorne
Royce et Hadrian, voleur et mercenaire, n'ont jamais reculé devant une mission. Le danger, c'est leur fonds de commerce. Alors, quand on leur propose la fortune servie sur un plateau d'argent, ils pensent n'en faire qu'une bouchée.
Ils n'avaient pas prévu qu'on leur tendrait un ignoble piège. Les voilà accusés du pire des crimes : L'assassinat du roi ! Pour sauver leur peau, ils n'auront pas le choix. Il leur faudra dénouer les fils d'un mystère qui, depuis des générations, renverse les monarques et bouleverse les empires.


et La fille du train de Paula Hawkins pour le challenge des 12 thèmes de A-Little-Bit-Dramatic (janvier - livre adapté au cinéma)
Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…


En cours de VISIONNAGE DE LA SAISON 3

Outlander, adaptée des romans de Diana Gabaldon raconte comment Claire, une infirmière de 1945, va être projetée dans l'Ecosse de 1743. En voyage avec son mari Frank, historien sur les traces de ses ancêtres ayant vécu à Inverness, elle disparaît soudainement après s'être sentie "appelée" par un cercle de pierres mystique. Quand elle reprend connaissance, elle est au 18e siècle, à l'aube d'une bataille sans précédent entre les Highlanders et les Red Coats (les soldats de la Couronne Britannique).

Les kilts, les tartans et les robes sont assurément un des piliers de cette très belle reconstitution historique. C'est vraiment ce qui m'a plu au premier abord. Le charme opère toujours ! Les rôles de femme sont forts, et même si l'histoire d'amour est compliquée, (mais on comprend pourquoi !)  les sentiments que s'en dégagent sont pleins de pudeur et de violence à la fois, humains et crédibles, bref on s'attache !
La saison 2 m'avait laissée sur ma faim, alors pour patienter jusqu' à la sortie de cette saison 3, j'avais pris soin de lire le tome 3 "VOYAGE" qui m'avait enchanté, je vais donc pouvoir me laisser porter à présent par les images.

En espérant que le souvenir de ces deux vilaines dames :  Eleanor et Carmen 
s'évapore rapidement ...  Je vous souhaite une bonne fin de semaine ! 


10 commentaires:

  1. Coucou Licorne, je te souhaite une très bonne année 2018 ! J'avais beaucoup aimé La voix, comme la plupart des tomes avec Erlendur. Et je te souhaite un bon visionnage d'Outlander :) Et il faut que j'aille te suivre sur Instagram :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci frankie. Excellente annee a toi aussi;). Instagram..je debute. Le concept est sympa.j espere t y retrouver;)

      Supprimer
  2. j'avais beaucoup aimé la voix. je n'ai pas instagram pour le moment. peut etre un jour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui pas mal ! c'est la femme en vert que j'ai préféré ! ;)

      Supprimer
  3. Je me sens moins seule d'avoir banni FessesDeBouc (j'ai pas pu m'empêcher, désolée 😁) !
    Je n'ai pas encore de compte Insta, mais me suis évidemment précipitée voir tes premiers clichés fort réussis *_*
    Bigre ! Comme ce spectacle a l'air distrayant !!! :)
    Je ne connais pas tes lectures, mais suivrai tes retours avec grand intérêt !
    Quant à cette série, c'est une de plus à voir par chez moi ;-)
    Bises, et à bientôt ma Lili :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi c'est face de bouc ! ;)
      Merci de ce passage joliment commenté

      Supprimer
  4. Je suis toujours en mode flemmarde après un mois de Décembre très intense côté création de doudous chaussette et autres ^^ Je récupère et ne me suis donc pas attaquée à Instagram.
    Et puis il faut que je prenne le temps de voir comment cet Instagram fonctionne...
    Je garde FB car c'est encore le seul moyen pour moi de rester en contact avec les membres de ma famille et ami.es disséminé.es de ci de là ^^

    Tu auras lu le tome2 de L'adoption avant moi! Trop top ma Lili. Belle histoire hein? Je n'ai aucun doute que le tome2 m'emporte comme le 1!

    Je ne sais pas si cette pièce sera jouée sur Lyon mais je la note, elle me semble idéale pour une sortie!

    Côté livres, je ne suis pas étonnée que Lemaître tienne la dragée haute aux autres. C'est qu'il est bon cet auteur :)

    Bonnes continuations dans tes lectures et visionnage de séries Lili.

    Et encore une fois, une bien bonne et heureuse année 2018.
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! voilà ou tu étais passée ! A faire des doudous ! belle activité en fait et de saison !

      Je confirme pour le tome 2 ;)

      Oui, cette pièce te plairait ! J'en suis quasi certaine !
      Merci encore pour tes voeux ma gentille copinaute !

      J'ai hâte qu'on se fasse une LC toutes les deux avec Becky chambers tu serais partante en début de mois prochain ?

      Supprimer
  5. J'ai super envie de lire Les infâmes... qui est dans ma PAL depuis une éternité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien aimé ! tu devrais le tenter !

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ...