mardi 13 juin 2017

Les enchantements d'Ambremer - Pierre Pevel Tome 1 du Paris des Merveilles

Présentation de l'éditeur ( fantasy) - Folio

Paris, 1909. La tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes se baignent dans la Seine, des farfadets se promènent dans le bois de Vincennes... et une ligne de métro relie la ville à l'OutreMonde, le pays des fées, et à sa capitale Ambremer. Louis Denizart Hippolyte Griffont est mage du Cercle Cyan, un club de gentlemen-magiciens. Chargé d'enquêter sur un trafic d'objets enchantés, il se retrouve impliqué dans une série de meurtres. L'affaire est épineuse et Griffont doit affronter bien des dangers: un puissant sorcier, d'immortelles gargouilles et, par-dessus tout, l'association forcée avec Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien...





Je dois dire que cette facette de Pierre Pevel est surprenante, surtout lorsqu’on a lu avant "les lames du cardinal",  "la trilogie Wielstadt" ou encore "Haut-Royaume" qui est un de mes plus GROS coup de coeur en fantasy. 

Ce « Paris des Merveilles » est un petit bonbon sucré, on dirait presque que l’auteur s’est octroyé une petite récréation en nous invitant dans un univers très précis, chiadé, à l'image de ses autres récits, mais avec une légèreté et une ambiance plus détendue ! S'il brille dans ces récits par une vision très cinématographique, ici, je dirai sans hésiter que j'ai eu l'impression de lire une BD steampunk ! J'ai beaucoup pensé à ASPIC ! pour ceux et celles qui connaissent !  Et comme on croise les frères Mélies, on pourrait tout aussi bien y rencontrer Gaston Leroux ou encore Jules Vernes. 

Sa plume est toujours aussi efficace ! Le souci du détail et des mises en scènes permettent de visualiser très rapidement les actions, sans pour autant nous noyer sous de nombreuses descriptions ! c’est la magie de son style percutant et poétique à la fois ! J’ai aussi beaucoup aimé sa façon de nous prendre à témoins sous l'entremise de son héros et de nous investir ainsi dans notre rôle de spectateur !

L'univers imaginé par Pevel est coloré et distrayant, Paris revisité de cette manière apporte une fraicheur et dépoussière un peu la ville. Cette fantasy plutôt destinée à la jeunesse, convient aussi pour les grands enfants que nous sommes restés.  L'intrigue est assez légère, mais les dialogues, les différentes créatures rencontrées et l’action, apportent le rythme nécessaire pour avancer avec plaisir. Pour en connaitre plus sur ces péripéties, il faudra vous poser et entreprend cette lecture, je ne dirai rien mais sachez que tous les ingrédients d‘un bon policier y sont : meurtres, courses poursuites, guerre de cercles, bagarres … bref, aucun ennui !
J’aurai juste une envie de vous parler de l’Outremonde, et des passages qui existent avec notre réalité. On survole l’organisation politique et sociale de ce monde magique mais ce n’est pas bien grave car sa mythologie nous intéresse beaucoup plus ! L’auteur qui fait remonter cette cohabitation très loin dans le temps, nous donnent des éclaircissements et des repères tout au long du roman ! Les passages pour s’y rendre sont nombreux, et certaines lignes de métro peuvent  même y conduire ! ( un petit quelque chose a la Harry Potter ! ) Comme tout cela titille bien notre imaginaire !
 

Le couple formé par le mage Louis Denizart Hippolyte Griffont, et la fée bannie d’Ambremer, Isabel de Saint-Gil, offre aussi beaucoup de divertissement, mal assortis, ils vont pourtant très bien ensembles ! et le lecteur se régale de leurs discussions, souvent très tumultueuses,  des répliques qui font mouche et nous font sourire, petit clin d’oeil à Azincourt, le chat ailé qui n’a pas son cerveau, ni sa langue dans sa poche !

Un bilan plus que positif ! Comme on reste assez sur sa faim à la fin de ce premier tome, il en résulte que les deux autres vont suivre très rapidement, car j’ai hâte d’en savoir plus sur l’Outremonde,  hâte aussi de repartir sur les traces de ce couple attachant dans un monde plein de jolies trouvailles et qui par sa douce magie,  nous fait rêver !
 




13- Le Pouce de l'Ingénieur : lire un livre du genre « Steampunk »

6 commentaires:

  1. J ai les 3 Tomes dans ma pal liseuse. Je pense me les garder pour cet été

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! oui c'est parfait pour une lecture de vacances en Charente ! ;)

      Supprimer
  2. J'ai fini le tome 3 ce weekend, c'est une série sympathique. Je pense que mon préféré c'est le 2e.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas encore acheté ... je crois que je vais faire durer le plaisir encore un peu ! ;)

      Supprimer
  3. Griffont et Isabel forment un sacré duo, c'est sûr ;) J'aime beaucoup Azincourt aussi. J'ai passé un bon moment avec cette trilogie (premiers écrits de l'auteur que je découvre)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ! tu as encore de belles choses à découvrir ! et comme je crois savoir que tu aimes bien la fantasy, je te recommanderai mon coup de coeur qui est "Haut royaume" que je mets en tête, juste avant la trilogie Wielstadt ! bonne lecture ;)

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...