mercredi 11 janvier 2017

Snowblind - Christopher Golden

Présentation de l'éditeur ( Bragelonne- L'ombre ) - fantastique - horreur
Traduit par Benoît Domis

Au cours d'une terrible nuit d'hiver, la petite ville de Coventry fut frappée de plein fouet par une tempête de neige. D'une rare violence, celle-ci emporta avec elle plus d'une dizaine de victimes, à jamais perdues dans l'immensité blanche. Des familles entières furent brisées en une seule nuit, et l'existence des habitants de la petite ville en fut changée à jamais.
Douze ans plus tard, la vie a repris son cours à Coventry, même si subsiste chez les survivants une angoisse aussi sombre qu'irrationnelle à l'approche de l'hiver. C'est alors qu'une nouvelle tempête s'annonce, plus terrifiante encore que la précédente... car cette fois, les disparus de cette fameuse nuit maudite sont de retour.



Voici un moment que je n’étais pas venue par ici, les fêtes imposent un rythme différent de lecture et j’ai vite perdu le fil du temps, mais jamais l’envie … Tout doucement me revoilà avec une nouvelle chronique qui par un bon suspens au départ m’a sorti de ma léthargie !

Une histoire accrocheuse à la base, elle nous projette dans une petite ville qui se prépare et s'organise en vue d'une terrible tempête de neige, le roman est de saison et je dois dire que j'ai ressenti ce froid tout au long de ma lecture, c'était déjà un bon point ! 
Relevant ma couverture jusqu'au menton, des frissons d'angoisse se sont rajoutés bientôt à la sensation de fraicheur, j'adore ! Cette tempête attise des peurs ancestrales, et on découvre qu'à chaque coin de la ville des personnes disparaissent ou meurent congelés en quelques minutes, une nuit tragique ...On ignore tout, certaines ne seront jamais retrouvés... mais ces victimes ont toutes tenté d'échapper à quelque chose, mais à quoi ! ... je vous laisse la surprise...

La première partie est dynamique et fait donc monter l'adrénaline car l'auteur ne dévoile pas les causes de cet effroi et nous laisse imaginer des tas de créatures horribles. Cette partie est très courte et nous laisse un peu sur notre faim, d'autant que la deuxième partie, démarre 12 ans après sans aucun enchainement et nous amène quasiment à la veille d'une nouvelle tempête ! Un peu facile et c'est là ou le bât blesse ! Non seulement, on a pas eu beaucoup d'explications en première partie sur les raisons et l'évolution de ces événements climatiques qui ont engendré des sortes de fantômes avides de tuer,  mais on sent que tout va recommencer, et tout ça est " quand même" très téléphoné ! On retrouve les mêmes personnages troublés à leur tour car ceux qu'ils ont perdus dans la tempête semblent être de retour et d'une bien étrange façon. Pourquoi et comment ? Je suis incapable de vous dire ce qu'il en est, ce qu'il leur est arrivé et ce qu'ils vont devenir ! 

Je n'ai pas trouvé de logique à tous ces événements, et la fin est tout aussi énigmatique... Il en résulte que pour l'intrigue,  je suis très frustrée par le manque de densité, de précisions et par l'angoisse qui monte et retombe un peu comme un soufflet, mais j'ai apprécié de partager la vie de certaines familles, l'auteur nous livre un semblant d'analyse psychologique quant à la perte d'êtres chers, il appréhende certains de nos comportements devant la mort ou devant des situations improbables. Finalement, L'écriture a été suffisamment prenante pour enflammer notre imagination, et faire passer beaucoup de sentiments ... avec très peu de choses. Ce livre ne restera pas gravé dans ma mémoire, ce fut une lecture rapide et rythmée qui, avec un petit côté déjà vu, reste agréable dans le genre. Il pourra contenter nombre de lecteurs avides de fantastique, avec des apparitions aussi poétiques que diaboliques ! A découvrir !




8 commentaires:

  1. Figure-toi qu'il a gagné le haut de ma pile hivernale dernièrement, et que je comptait le dégeler très bientôt ! Si ça c'est pas de la transmission de pensée ^^
    Je reviendrai donc t'en reparler juste après !
    En attendant, je te souhaite une année chaleureuse et lumineuse, remplie de mille et une douceurs au quotidien, et d'une multitude de pages captivantes ! Bises ma Lili :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ma Lupa, ah oui je suis curieuse d'avoir ton avis, je pense que c'est une lecture à deux niveaux. Soit on est pris par le côté fantastique ou par le côté psychologique, le deuxième étant plus fort, et c'est sans doute pour ça que je suis un peu frustrée ... ;)

      Supprimer
  2. Avis en demi teinte alors ... Il semblait bien parti pourtant dommage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut tester June ! il pourrait te plaire, je sais que tu aimes assez les études comportementales ! ;)

      Supprimer
    2. C'est pas faux ! Je vais le prendre parce qu'en plus il colle a mon actu météo ;-)

      Supprimer
  3. mince, en lisant le début de ta chronique, je me disais ah un livre pas mal. Mais la suite a l'air moins top! a voir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est que j'étais trop à fond dans le côté fantastique et "horreur" du livre ... et ce côté que j'ai beaucoup aimé n'est pas assez développé ...

      Supprimer
  4. Même réaction que Chris, me suis dit "oh chouette, un livre qui fait frissonner" et puis patatrac alors? zut... M'enfin peut-être que si l'occasion se présentait, je me ferai quand même bien une petite frayeur de courte durée sous la neige. ^^

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires ...