mercredi 31 août 2016

Adrien Tomas - Le Royaume Rêvé - tome 1 : Le Chant des Epines

Présentation de l'éditeur ( Mnémos) - Fantasy
Ils sont les héritiers des clans nordiques.
Ils rêvent d’unifier et de pacifier leurs terres.
Cet espoir se transformera-t-il en cauchemar ?

Voici la geste des jeunes héritiers des clans du Nord et de leurs compagnons. Voici la geste des princes otages, de celles et ceux qui ont pour projet d’unifier les marches du Gel pour en faire leur royaume rêvé, puissant, sûr et juste, gouverné avec sagesse.

Mais leur chemin vers cette quête sera semé d’embûches : le respect du peuple s’arrache dans le sang et les larmes, et la victoire sur leurs ennemis demandera de grands sacrifices. Lorsque le Nord, déjà affaibli par les querelles des Quatre Citadelles, devient la cible des mandragores, redoutables créatures issues des sombres enchantements des Elfes, le doute n’est plus permis?: ils sont la dernière chance de survie des marches du Gel. Pour les combattre, les lames, le verbe et la magie seront leurs seules armes.

Après "Notre dame des loups", très bon roman que l'on pourrait qualifier de Western fantastique, il me tardait de découvrir la couleur de sa patte en fantasy, c'est chose faite, validé et complétement approuvé ! 

Je n'ai pas encore lu "la geste du sixième royaume", mais il s'agit apparemment d'un genre de préquelle à ce gros pavé, je n'ai pas été gêné pour le lire, et cela m'a même donné bien envie de le découvrir, tout comme la maison des mages ...

Ce que j'apprécie dès le départ, c'est notre projection rapide dans l'histoire. Mais attention, cette mise en place directe soulève aussi très vite des questions et on s'emmêle un peu les pinceaux entre les contrées et certains personnages, mais heureusement tout se décante assez rapidement et on appréciera le contexte, qui sert de base à ce tome d'introduction. Un contexte historique qui nous emmène donc dans les Marches du Gel dont la stabilité politique est menacée par les différents clans. Ils aimeraient tous avoir l'autorité absolue, vous voyez jusque là c'est très classique ! ... L'originalité de ce récit est que pour maintenir une relative paix, la maison la plus puissante s'est arrogé le droit de détenir un héritier de chaque clan, en otage, l'équilibre est fragile, mais ça fonctionne. Ces adolescents, qui vivent ensemble, apprennent à se connaitre sachant que les uns devront s'unir à d'autres pour fortifier leur pouvoir. On en sait pas beaucoup plus sur la stratégie et la politique de chacun, et c'est très bien ainsi, même si on imagine que certains travaillent dans l'ombre pour leur maison. Cette approche succincte ne surcharge pas l'histoire de considérations stratégiques compliquées, et nous permet de partir plus vite à l'aventure.

Un univers assez classique, peuplé de nains, d'elfes, de magiciens et de créatures plutôt SF, un agréable mélange qui rend les personnages intéressants et complexifie leurs relations.
Vermine est un personnage fort auquel je me suis très vite attachée, cette sorcière "habitée par un étrange phénomène" semble jouer un rôle important, elle sera amenée auprès des héritiers pour vivre à leur côté, elle ne semble avoir aucun rapport avec ces luttes de pouvoir, alors qu'elle est son véritable rôle ? Je pense qu'elle va prendre de l'importance dans les tomes suivants ... Les jeunes filles sont à l'honneur dans ce récit et ont des caractères bien trempées et fouillées. Beaucoup de mystères et de zones d'ombre sur certains. Bref, personne n'est lisse, et chacun apporte son tribu à l'histoire au fur et à mesure des événements. Cette association d'héritiers est une excellente idée, elle permet des rebondissements et des crêpages de chignons digne de ce nom ! Chacun gravite autour de la princesse Ithael, issue du clan dominant et qui essaie de maintenir la cohésion entre ces otages, ce qui n'est pas toujours chose facile, chacun ayant son petit caractère ! Ils apprennent à grandir, à se battre, à devenir des adultes, formés et éduqués pour devenir les fameuses épines ... et l'auteur nous laisse un peu dans l'expectative à ce sujet.

Il faut aussi parler du procédé narratif qui reste le point fort et original du roman, il est perturbant au départ, mais cet auteur a un style bien à lui, qu'il maitrise parfaitement car déjà dans Notre dame des loups, j'avais pu remarquer la richesse du récit grâce à un changement régulier de conteurs. Personnellement, j'aime beaucoup ce procédé quand le récit est bien en place, mais je conçois que cela demande pour le lecteur une petite gymnastique surtout au début, avec l'arrivée de nouveaux personnages. On s'habitue très vite, car les actions ne sont jamais coupées, elles glissent de l'un à l'autre des protagonistes, et c'est une lecture qui coule alors toute seule.

A cela s'ajoute, une belle écriture très imagée, elle  parvient à maintenir le lecteur dans de bons mystères tout au long de l'histoire, les combats contre les mandragores par exemple, sont bien menées pleins de suspens et de rythme, on sent aussi l'angoisse et le malaise qui monte doucement dans les épreuves qu'ils traversent ...et malgré quelques situations un peu téléphonées ou bizarres à mon goût, comme le départ de la troupe pour aller chercher du bois (pas vraiment leur rôle cette corvée), tout s'enchaine bien et nous amène vers une fin qui ouvre de beaux horizons ...
Franchement, je suis impatiente de me replonger dans cette histoire et de retrouver ces acteurs jeunes et pétillants dans de nouvelles aventures, car tout devrait les séparer, alors vont-ils continuer à gérer ensemble, les nouvelles menaces qui se réveillent ... 

c'est ce que je vous invite à découvrir par vous-même en venant sur le blog de BookenStock, rencontrer l'auteur qui va se prêter au jeu des questions - réponses dès le 1er septembre...


Merci à DUP et PHOOKA , à MNEMOS  pour ce partenariat

Une lecture commune avec Zina, dont voici l'avis 


10 commentaires:

  1. Contente que ça t'ai finalement plu malgré un départ difficile :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Zina, une fois bien embarquée, c'est très envoutant comme lecture et on a envie de connaitre la suite !

      Supprimer
  2. belle chronique dis donc. Finalement je me rend compte que moi qui ne suit pas adepte de la fantasy, il y'a pleins de livres qui vaudrait le coup que je m'arrête dessus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois c'est une lecture pour le challenge de la licorne ! ;) Merci Chris !

      Supprimer
  3. Coucou Lili,
    Très belle chronique en effet ! Et en plus il y a des nains, et si j'ai bien compris les elfes sont plutôt méchant, tout ce que j'aime :P
    Je lis dans le synopsis héritiers des clans nordique ; y aurait il de la mythologie nordique la dessous ?
    Enfin bref, tu m'a convaincu alors hop dans la Wish.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en effet, on retrouve tous les ingrédients de la bonne fantasy, mais il y a aussi de nouvelles créatures assez terrifiantes, et tu as raison, beaucoup cachent leur jeu ! Pas de trace de mythologie nordique, enfin je ne crois pas ! on parle très peu des racines de tous ces peuples, mais il faudrait sans doute que je lise la geste du sixième royaume pour en apprendre plus à ce sujet. Merci de ton passage !

      Supprimer
  4. Mon panier "fantasy" s’alourdit à chaque passage par chez toi, et ce n'est pas pour me déplaire, tu le sais ;) Je retiens que cet auteur est vraiment à découvrir sans tarder, merci ! Bises Ma Lili :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une étoile montante en fantasy ! A découvrir !

      Supprimer
  5. C'est très sympa ce qu'écrit Adrien Tomas ;)

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires ...