jeudi 7 juillet 2016

Agatha Raisin enquête - La quiche fatale T1 et le remède de cheval T2 de M.C. Beaton


Présentation de l'éditeur (Albin Michel) - Comédie policière
Traduction : Esther Ménévis

Tome 1 - La quiche fatale : Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d'une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s'ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l'arbitre de la compétition s'effondre et Agatha doit révéler l'amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l'assassin.

Tome 2 : Remède de cheval : Agatha Raisin, s'intégrant peu à peu à son petit village, fait la connaissance de Paul, le vétérinaire, qui ne semble pas insensible à ses charmes. Mais celui-ci est retrouvé mort, victime d'une injection de tranquillisant destiné au cheval de Lord Pendlebury. Agatha ne croit pas à l'accident et prend l'enquête en main. Son nouveau voisin, le colonel Lacey, d'habitude distant, accepte de l'aider.



Je dois remercier Choco pour avoir mis cette série sur mon chemin, voici ici son avis sur le tome 2 . J’avoue que sans elle, je ne m’y serais sans doute pas penché, car il est vrai qu’au premier abord les couvertures et le pitch de la quatrième annonce une comédie "gentillette", pas mon genre habituel en policier, mais là, je suis bien contente d'avoir testé car c'est lu et approuvé, c'est vraiment une lecture sympathique et très abordable pour les âmes sensibles.

On s’attache tellement à ce personnage d’Agatha Raisin, que j’ai lu à suivre le deuxième tome, et j’ai acheté le troisième lors de mon dernier voyage en Angleterre. 

La simplicité de l’écriture me laisse penser que je pourrai venir plus facilement à bout de cette lecture en VO ! 

La série ne compte pas moins de 27 tomes, ou épisodes, je parle d’épisodes car on dirait une vraie série TV, le premier tome a été adapté pour la télé en 2014 d'ailleurs … "il faut que je me le dégotte" comme pourrait le dire Agatha ! car elle a son franc parler !

Tout l’intérêt de ce roman réside dans le personnage d’Agatha, une cinquantenaire aussi bougonne que sympathique, elle porte en elle tous les contrastes, ce qu’il y a de plus charmant et de plus énervant, beaucoup d’entre nous se reconnaitront dans cette femme, elle fait ce que parfois on aimerait faire et qu'on ose pas !  Elle a l’art en plus de se mettre dans des situations ridicules et rocambolesques, on ne peut pas s’empêcher de sourire. Son caractère trempé la pousse dans ses propres retranchements, et la crédibilité de certaines actions "ridicules" la rendent touchante, un personnage qui sort du commun avec ces facéties et par ses ressemblances avec nos petites manies. 

A côté de cela, le contexte et le décor sont tout bonnement craquants, quittant Londres pour prendre une retraite anticipée, notre Agatha s’installe dans un petit village des Cotswolds à Carsely, un petit coin aux apparences calme et tranquille, un éden charmant, sa petite maison au toit de chaume me fait penser au village que j’ai visité près de Bristol, et comme je lisais le tome 2 à ce moment, je me suis vraiment sentie investit par ce décor … 


Sympa la petite chaumière !

 le village de Blaise Hamlet près de Bristol.


Mais on s’aperçoit que tout n’est pas si rose, elle reste une étrangère dans ce village plein de préjugés, et très vite son manque de sociabilité va la perdre, devenant l’attraction du village et des commérages. Mais au lieu de se faire discrète, elle persévère pour épater la galerie, et va se retrouver malgré elle, dans de sales draps, et comme le dit si bien l’adage « Elle n’a pas dit son dernier mot »… et va mettre tous ses neurones à dénouer la situation et à trouver le coupable.
Ce trait de caractère, on le retrouve dans ces 2 tomes, cette Miss Marple n’a peur de rien et se lance dans les enquêtes à bras le corps, elle y met toute son énergie, je vous assure, c’est beau à voir. 


Pour elle, il n’est pas question de romance dans sa nouvelle vie, mais quand son nouveau et séduisant voisin s’installe, elle va l'entrainer, malgré lui,  dans ses aventures, il faut dire que le monsieur attire les femmes comme le miel, les abeilles, et pour faire bisquer ses voisines, Agatha est prête à tout ! il en découle des scènes à se bidonner ! Bon…

Plus sérieusement, l’intrigue bien ficelée intéressera le lecteur, mais c’est surtout un prétexte idéal pour mettre en scène notre chère Agatha, qui se met en quatre pour résoudre un meurtre, et y arrivera par des détours assez extravagants, et grâce à beaucoup de ... chance, il faut aussi le dire… Mais elle y arrivera et gagnera l'amitié et le respect !

Vous l’aurez compris même si ce n’est pas hautement échafaudé, 
l' écriture simple de l'auteur mais suffisamment musclée, nous donne de bons moments d’actions, le tout reste très visuel ! et on imagine aisément les situations délicates dans lesquelles Agatha arrive toujours à se mettre, on sourit beaucoup dans cette comédie policière. L’été arrive, je pense que c’est une lecture de plage idéale, sans prise de tête et avec un humour "so british" ! Vous passerez un excellent moment et vous en redemanderez !
35- Charles August Milverton : lire un livre dont le titre comporte un nom et un prénom
586 pages pour les deux romans




4 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout, mais ça à l'air marrant ! Et puis ça pourrait rentrer dans notre challenge pour les noms originaux ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, mais c'est les chaussettes d'Annie Barrows pour le challenge ! je n'y avais même pas pensé ! Oui, c'est une lecture détente.

      Supprimer
  2. Repéré chez Unchoco aussi ^^ Je vois que toi aussi tu as apprécié la légèreté de cette série "so british". Cela me fait un peu penser à du Nadine Monfils pour le côté décalé.
    J'ai failli craquer pour le 1er tome vendredi en librairie mais je lui ai préféré une autre série...
    N'empêche que je finirai bien par m'y mettre parce qu'un peu de lecture fun ça ne se refus pas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. fun n'est peut-être pas vraiment le mot ! il s'agirait plutôt d'une petite comédie anglaise assez cosy et british ! Mes deux premiers tomes sont chez Mypianocanta dont j'attends l'avis. Mais ca reste très très léger ! et ca me change beaucoup des policiers et des thrillers dont je raffole ordinairement !

      Supprimer

Merci de vos commentaires ...