mercredi 11 janvier 2017

Snowblind - Christopher Golden

Présentation de l'éditeur ( Bragelonne- L'ombre ) - fantastique - horreur
Traduit par Benoît Domis

Au cours d'une terrible nuit d'hiver, la petite ville de Coventry fut frappée de plein fouet par une tempête de neige. D'une rare violence, celle-ci emporta avec elle plus d'une dizaine de victimes, à jamais perdues dans l'immensité blanche. Des familles entières furent brisées en une seule nuit, et l'existence des habitants de la petite ville en fut changée à jamais.
Douze ans plus tard, la vie a repris son cours à Coventry, même si subsiste chez les survivants une angoisse aussi sombre qu'irrationnelle à l'approche de l'hiver. C'est alors qu'une nouvelle tempête s'annonce, plus terrifiante encore que la précédente... car cette fois, les disparus de cette fameuse nuit maudite sont de retour.



Voici un moment que je n’étais pas venue par ici, les fêtes imposent un rythme différent de lecture et j’ai vite perdu le fil du temps, mais jamais l’envie … Tout doucement me revoilà avec une nouvelle chronique qui par un bon suspens au départ m’a sorti de ma léthargie !

Une histoire accrocheuse à la base, elle nous projette dans une petite ville qui se prépare et s'organise en vue d'une terrible tempête de neige, le roman est de saison et je dois dire que j'ai ressenti ce froid tout au long de ma lecture, c'était déjà un bon point ! 
Relevant ma couverture jusqu'au menton, des frissons d'angoisse se sont rajoutés bientôt à la sensation de fraicheur, j'adore ! Cette tempête attise des peurs ancestrales, et on découvre qu'à chaque coin de la ville des personnes disparaissent ou meurent congelés en quelques minutes, une nuit tragique ...On ignore tout, certaines ne seront jamais retrouvés... mais ces victimes ont toutes tenté d'échapper à quelque chose, mais à quoi ! ... je vous laisse la surprise...

La première partie est dynamique et fait donc monter l'adrénaline car l'auteur ne dévoile pas les causes de cet effroi et nous laisse imaginer des tas de créatures horribles. Cette partie est très courte et nous laisse un peu sur notre faim, d'autant que la deuxième partie, démarre 12 ans après sans aucun enchainement et nous amène quasiment à la veille d'une nouvelle tempête ! Un peu facile et c'est là ou le bât blesse ! Non seulement, on a pas eu beaucoup d'explications en première partie sur les raisons et l'évolution de ces événements climatiques qui ont engendré des sortes de fantômes avides de tuer,  mais on sent que tout va recommencer, et tout ça est " quand même" très téléphoné ! On retrouve les mêmes personnages troublés à leur tour car ceux qu'ils ont perdus dans la tempête semblent être de retour et d'une bien étrange façon. Pourquoi et comment ? Je suis incapable de vous dire ce qu'il en est, ce qu'il leur est arrivé et ce qu'ils vont devenir ! 

Je n'ai pas trouvé de logique à tous ces événements, et la fin est tout aussi énigmatique... Il en résulte que pour l'intrigue,  je suis très frustrée par le manque de densité, de précisions et par l'angoisse qui monte et retombe un peu comme un soufflet, mais j'ai apprécié de partager la vie de certaines familles, l'auteur nous livre un semblant d'analyse psychologique quant à la perte d'êtres chers, il appréhende certains de nos comportements devant la mort ou devant des situations improbables. Finalement, L'écriture a été suffisamment prenante pour enflammer notre imagination, et faire passer beaucoup de sentiments ... avec très peu de choses. Ce livre ne restera pas gravé dans ma mémoire, ce fut une lecture rapide et rythmée qui, avec un petit côté déjà vu, reste agréable dans le genre. Il pourra contenter nombre de lecteurs avides de fantastique, avec des apparitions aussi poétiques que diaboliques ! A découvrir !




jeudi 29 décembre 2016

Les dames en noir - Le challenge de Zina



Pour la 3e année consécutive, Zina nous présente 
le challenge Les dames en noir ! 

"Que vous les aimiez légers ou au contraire sanglants, historiques ou ancrés dans l’actualité, fantastiques ou romancés… elle nous invite à découvrir ces femmes qui n’hésitent pas à explorer leur part d’ombre en traversant des terrains que l’on pense réservés aux hommes."

Le principe
    > Lire des romans noirs, des thrillers ou des policiers écrit par des femmes
    > Les nouvelles sont acceptées, ainsi que les écrits sous pseudonymes masculins
    > Choisir un niveau de participation, vous pourrez augmenter de niveau en cours de route, mais pas régresser !

Les participations
    > Les inscriptions se font jusqu’au 31 janvier 2017. Elles sont ouvertes à tous et se font soit ici, soit le billet du blog
   >  Si vous êtes blogueur, un article de présentation avec les liens validant votre inscription saura être apprécié, et chaque chronique que vous réalisez dans le cadre du challenge devra présenter la bannière qui se trouve au début de cet article
    > Si vous êtes non blogueur, venez dire quelques mots sur votre lecture sur ce topic, c'est par ici

    > Niveau 1 – Karen Maitland : au moins 6 livres
    > Niveau 2 – Gillian Flynn : au moins 12 livres
    > Niveau 3 – Karine Giébel : au moins 24 livres
    > Niveau 4 – Agatha Christie : au moins 36 livres

Le challenge des 12 thèmes par A-Little-bit-dramatic


Le blog est en pause mais je vous annonce ma participation à un nouveau et sympathique challenge ... Venez nous rejoindre ....

En ces derniers jours de décembre, A Little bit dramatic, nous propose de nous retrouver chaque mois, non pas avec une lecture commune, mais avec un thème commun de lecture. Ce sera l'occasion de vider les PAL de façon ludique.

Le challenge prend effet le 1er janvier 2017 et se termine le 31 décembre 2017 ! Il est assez facilement combinable avec d'autres challenges auxquels vous pourriez participer cette année. 

Thèmes du Challenge :

Janvier : Thème « Un plaid, une cheminée, un chocolat chaud » → une lecture qui sent bon le feu de cheminée et qu'on a envie de lire en se blottissant chaudement avec un plaid et une boisson chaude.

Février : Thème « Cœurs sur toi » → février, c'est le mois des amoureux. Si on lisait une romance ? Epoque, lieux, vous avez l'embarras du choix ! !

Mars : Thème « My tailor is rich » → un livre dont l'action se passe en Angleterre.

Avril : Thème « Plume d'oie et cire à cacheter » → un classique de la littérature, française ou internationale.

Mai : Thème « Têtes couronnées » → un roman ou une biographie dont le personnage central est un roi ou une reine.

Juin : Thème « Du Saint-Laurent au Rio Grande » → un livre dont l'action se passe en Amérique.

Juillet : Thème « Lecture sur le sable » → un livre idéal pour la plage, que vous soyez en vacances ou non.

Août : Thème « Empreintes » → ce mois-ci, je vous propose de lire un roman policier. On en a tous dans notre PAL ! ! Encore une fois, le choix de l'époque, du lieu, des personnages, est libre.

Septembre : Thème « Grande Découverte » → ce mois-ci, nous lirons un livre d'un auteur dont on découvre l'oeuvre.

Octobre : Thème « Rose » → parce que c'est Octobre Rose, nous lirons donc un livre dont la couverture sera rose ou possédera des touches de rose.

Novembre : Thème « Thé matcha et poivre du Sichuan » → un livre dont l'action se passe en Asie, tous pays confondus.

Décembre : Thème « Noël et ses merveilles » → un livre dont le thème central est...Noël, bien évidemment !




lundi 19 décembre 2016

Nature Morte - Louise Penny

Présentation de l'éditeur ( Babel) - Policier 
Traduction : Michel Saint-Germain
 
Le matin de Thanksgiving, on découvre dans le paisible petit village québecois de Three Pines le cadavre d'une vieille dame aimée de tous. L'inspecteur Armand Gamache, de la Sûreté du Québec, est chargé de l'enquête. Ce meurtre est déroutant. Qui voudrait voir morte une vieille dame aussi gentille? Le mystère s'épaissit à mesure que l'on met au jour des oeuvres d'art que la victime a longtemps gardées secrètes. Rustiques, primitives et troublantes, ces peintures touchent différemment tous ceux qui les voient... Le premier roman d'une série qui a reçu les récompenses les plus prestigieuses.




 Three Pines est un village perdu dans la campagne montréalaise, perdu mais charmant au premier abord, il semble même y faire bon vivre et pourtant lorsqu’on retrouve à la période de Thanksgiving, le corps de Jane Neal dans les bois, abattue par une flèche, il est certain que l’un des habitants en est responsable, et que la chasse à la vieille dame ne fait pas partie des us et coutumes locales, c’est donc aux inspecteurs Beauvoir et Gamache de prendre l’affaire en main pour découvrir qui se cache derrière le robin des bois du coin ! 

Une enquête qui dépayse donc forcément par le charme des forêts du Québec et des coutumes du coin. On y découvre aussi un galerie de personnages très stéréotypés et vraiment représentatif d’une communauté dans son ensemble, on appréciera le style de l’auteur qui aime à décrire la vie des gens et leur contexte, sans alourdir l’intrigue, on se prend à partager leur vie, et on se délecte de les suivre.


L’intrigue est bien menée nous permettant, en passant, d’en apprendre beaucoup sur le tir à l’arc. Ce meurtre présente les caractéristiques d’une affaire beaucoup moins pompeuse qu’il n’y parait, on peut même finir par découvrir qui est l’auteur de ce carnage, mais j’avoue que j’ai été moyennement séduite par les mobiles du meurtrier …  mais ça je vous laisse le découvrir.  Il y a également des petits côtés un peu surfaits comme l’attitude de l’inspecteur Gamache qui s’en prend constamment à l’agent Yvette Nichols, j’ai eu du mal à comprendre cet acharnement  ! elle semble être malgré tout un bon élément même si elle peu paraitre un peu bourrue. Mais peut-être la retrouverons nous dans d' autres aventures, puisque ce récit est le premier d'une série qui comporte aujourd'hui déjà une douzaine de titres...


Je renouvellerai surement l'expérience car l'écriture est fluide et les campagnes du Quebec appelle au voyage et à la rêverie... Les enquêtes sont fignolées et me rappelle celles de l'inspecteur Barnaby, un côté très réaliste et attachant. On est loin du thriller, alors je préfère vous prévenir si vous avez envie d'action, il vaut mieux passer votre chemin, le rythme est lent et il m'a fallu me forcer un peu au début,  mais quand on arrive à rentrer dans l'histoire, c'est un policier intéressant, qui nous entraîne dans les recoins d'un village ou se dévoile peu à peu les vrais visages, les pistes se coupent et se recoupent bon nombre de fois, et pour cette fin d'année, je pense que c'est "la" lecture idéale qui se  déguste tranquillement au coin du feu.

11- L'Escarboucle Bleue : lire un livre se passant à la période de Noël

jeudi 15 décembre 2016

La deuxième session du défi des 4 as !

Le défi des 4 as , 4 équipes de 4 personnes : 16 participantes
4 défis tous les deux mois ! 


L’équipe coeur - L’équipe carreau - L’équipe trèfle - L’équipe pic ! (pas facile à dire en plus ! )


Voilà les 4 défis des deux derniers mois.

* DEFI 1 : CLIC CLAC KODAK ! Nous faire partager une photo de votre livre préféré mis en situation de fêtes de Noel ! montage ou vrai photo, au choix et deux, trois mots sur ce livre : 6 PT
* DEFI 2 : Lire un livre dont le titre ou la couverture inspire l’hiver, le froid, les fêtes de fin d’années... : 3 PT
* DEFI 3 : Nous raconter en quelques lignes, une anecdote sur un repas ou une soirée de Noël ou du Nouvel an qui vous aura marqué, drôles ou pas d’ailleurs : 5 PT
* DEFI 4 : Lire une histoire dans un univers imaginaire ou avec des personnages extraordinaires et /ou imaginaires ( Fantasy, SF, bit lit, jeunesse, BD acceptée …) : 4 PT


Si l’opération fonctionne, elle sera renouvelée pour 4 autres mois. Bonne chance !
Que la meilleure équipe gagne !  Inscription uniquement sur LA !

mardi 29 novembre 2016

Les maîtres de l'ombre T1 - Lynn Flewelling

Présentation de l'éditeur (Milady) - Fantasy
Traductrice : Agnès Boclet-Richter

Lorsque Le jeune Alec de Kerry est emprisonné pour un crime qu'il n'a pas commis, il croit sa vie ruinée. C'est sans compter sur son étrange compagnon de cellule. Espion, voleur et noble à la fois, Seregil de Rhiminee est bien plus qu'il ne paraît. Lorsqu'il propose à Alec de devenir son apprenti, leurs vies changent à jamais. Alec découvre alors des routes inconnues qui mènent vers une guerre dont le tumulte ne l'avait jamais effleuré. Seregil et lui vont devoir s'infiltrer en territoire ennemi afin de découvrir quels complots s'y trament pour sauver la Couronne... ainsi que leurs propres vies. Mais la fortune est aussi imprévisible que le nouveau mentor d'Alec...




Me voici de retour dans des sphéres que j'apprécie particulièrement, un peu de fantasy pour me divertir après une série de thrillers. 

Je n'ai pas fait une très grande pioche avec ce titre car même si cette saga commence sous les meilleurs hospices, avec un début de récit assez captivant  ... au fil des pages,  j'ai fini par perdre un peu le fil de l'histoire, et passée à côté d'une intrigue qui tardait à venir.
On découvre un univers très travaillé et fouillé qui nous ramène à un décor médièval connu et classique, j'ai beaucoup apprécié les descriptions de chaque endroit et de chaque étape du récit, mais cela endort un peu l'activité de notre imagination, et quant l'histoire aurait du se renforcer dans le suspens et l'action, elle a continué à rester trop descriptive et sans surprise  ...  j'ai trouvé que ça ne décollait pas, et au bout de 300 pages, mon attention a commencé a s'effilocher, trouvant de la redondance dans les scènes d'apprentissage ou de magie et un manque certain d'intérêt pour ce qui se mettait vraiment en place.
Les personnages sont assez caricaturés et c'est le duo Seregil - Micum que j'aurai aimé voir évolué, Alec ne m'a pas ému, ni charmé, j'ai eu du mal à m'attacher à ce personnage qui n'a pas assez de caractère. Seregil est plus intéressant par son comportement et son côté mystérieux qui évolue dans le récit. On suit les deux compères dans des petites aventures quotidiennes qui effacent un fil conducteur plus important, et même si le vol et l'espionnage recoupent des thèmes qui m'inspirent habituellement ici, la mise en place nous laisse beaucoup d'interrogations, on ne comprend pas toujours ce qui  les lie au départ, Seregil devenant rapidement une sorte de mentor pour Alec ... cette première partie est émoustillante, leur relations s'installent et ... après j'ai manqué de concentration ou de vigilance car je me suis un peu perdue dans l'intrigue et les histoires dans les histoires...

Le ton est changeant au fil des chapitres, il y a de très bons moments dynamiques et prenants intercalés de nombreux passages descriptifs qui freinent l'histoire, et dans ces derniers, on sent que l'auteur prend plaisir à pousser ses descriptions, à construire tout un univers, à s'appliquer dans son ouvrage, et en cela, on peut apprécier son besoin de ne rien laisser au hasard, car heureusement, son écriture reste simple et fluide, et nous permet d'avancer.

Ce premier tome est donc assez psychologique, il détaille beaucoup les relations entre les personnages et nous montre leur tempérament,  et c'est sans doute un tome d'introduction nécessaire qui prépare la suite de la série... N'oublions pas de dire que la galerie des artifices et de la magie sont là également pour maintenir le récit dans une réelle "fantasy" même si elle reste assez classique. 
Un livre que j'ai lu avec engouement au début, ma motivation s'est effilochée au fil des pages, ne voyant pas se former concrètement l'intrigue et sentant le complot noyé dans la vie quotidienne de ce duo sympathique mais convenu.